les projets des villageois
Laharé : un élevage de porc 
Dillé, rentré il y a quelques mois après une très longue expatriation dans les pays du Golfe et en Malaisie, a décidé de reprendre sa vie à Laharé.
Avec ses oncles, cousins et d'autres membres du clan, ils imaginent un projet d'élevage de porc. En face, de l'autre côté de la vallée, vers Jiri, ils ont appris que des paysans élevaient et vendaient des cochons. 
Il leur faut des moyens financiers.

Décembre 2019, convaincus que le programme permettra à la communauté de diversifier ses revenus, l'ACFN laisse 3000€ aux villageois pour qu'ils concrétisent leur projet d'élevage de porc. (achat matériaux, porcelets - 1 porcelet juste sevré coûte environ entre 55 et 60€-, alimentation, ...)

L'un d'eux donne une parcelle de terre, collectivement, ils construisent le bâtiment d'élevage.
5 mois plus tard, les 10 cochons engraissés sont vendus juste avant les fêtes de Dasaïn. Et il y a un bénéfice.
L'expérience se poursuit donc.
En février ou mars 2021, après l'hiver qui peut être rigoureux à Laharé, d'autres porcelets vont être achetés pour les engraisser.
La construction
Les 10 premiers petits cochons.....devenus gros !
Kalché : un projet d'élevage de chèvre 
A Kalché, Kumar, Kalu, Kansa, Sanu, Maïla et leurs familles ont tous quatre ou cinq chèvres. C'est commun dans ces villages de moyenne montagne.

Fin 2019, lors de notre visite, ils nous ont fait part de leur idée de monter un élevage d'une cinquantaine de chèvres afin de produire des animaux pour la vente.
Courant 2020, nous avons envoyé 2000€ nécessaires à l'achat de matériaux pour la construction du bâtiment.

Kumar, le chef de file, finalise le programme.
Les premieres chèvres devraient être vendues début 2021.
Association
Culturelle
Franco-
Népalaise
de Toulouse   -
himal31.com   -
asso@himal31.com