La crèche de Golfutar

 

Le fonctionnement de la crèche de Golfutar est une action majeure du programme de l’association. 
En activité depuis 2001, elle facilite la vie de plusieurs familles népalaises.

 

Elle se trouve à Golfutar, bourgade en pleine expansion démographique dans la banlieue nord de Katmandou.

Le maire de cette commune avait autorisé l'association à construire 2 pièces dans un petit bâtiment municipal, un lieu qui servira de crèche. En 2000, coût de l’aménagement : 2290 €.

A l’initiative du projet et toujours avec le concours d'Henri Sigayret et de sa femme Danzee qui résident dans ce village, la crèche est devenue un lieu de vie important.

Depuis novembre 2001, elle accueille gratuitement chaque jour une vingtaine d'enfants. Leurs mères, souvent seules et très pauvres peuvent ainsi travailler plus aisément sans se soucier de leurs petits.

 

Deux villageoises, les deux « nounous », dont le fonctionnement est pris en charge par l’association s'occupent de ces gamins qui ont moins de 4 ans.

 

Elles préparent un repas chaud chaque jour pour tout le monde.

Coût annuel moyen : fonctionnement et nourriture environ 1500 €

 

Danzee gère donc sur place les fonds mis à disposition par l’association. Outre les frais de fonctionnement de la crèche, elle achète du riz et autres denrées alimentaires pour subvenir aux besoins urgents des habitants nécessiteux de Golfutar.